Cheminement médecine-recherche

Le cheminement médecine-recherche permet aux étudiants en médecine d’acquérir une formation avancée en recherche et vise l’obtention d’un diplôme d’études supérieures (M. Sc. ou Ph. D.) en cours d’études de médecine (M.D.) ou d’études médicales postdoctorales (D.E.S.).

L’étudiant qui souhaite s’inscrire au cheminement médecine-recherche doit être préalablement inscrit au programme de doctorat en médecine (M.D.) ou à un diplôme d’études spécialisées (D.E.S.).

Par ailleurs, l’étudiant doit s’inscrire à un programme d’études supérieures de l’Université de Montréal et doit satisfaire à toutes les exigences du programme.

Le cheminement médecine-recherche est un programme conjoint et peut avoir les formes suivantes :

  • M.D.-M. Sc.
  • M.D.-Ph. D.

Responsable

Dr Jean-François Tanguay
Personne ressource : Marie-Eve Gervais
(bureau P-705, pavillon Roger-Gaudry)
Tél. : 514 343-6111, poste 0933
Fax : 514 343-5751

M.D.-M. Sc.

Le cheminement M.D.-M.Sc. se veut une occasion pour les étudiants du doctorat en médecine de s’initier à la recherche et d’ajouter cette dimension à leur formation.

Dans le cas où la formation de maîtrise éveille chez l’étudiant un intérêt encore plus marqué pour la recherche, il est possible de passer directement au Ph.D.

Préalables pour l’inscription

  • Les étudiants en médecine qui détiennent un baccalauréat sont, en principe, admissibles dès le début de leur formation M.D.
  • Les candidats issus du cégep peuvent présenter une demande d’inscription à la fin de la première année du doctorat en médecine, lorsqu’ils auront accumulé 80 crédits universitaires (année préparatoire et première année de médecine). Les candidatures sont évaluées sur une base individuelle et le dossier doit être jugé acceptable par la Faculté de médecine (bons résultats scolaires, lettre de recommandation du futur directeur de recherche, participation à des stages en recherche, etc.).

Admission et inscription

Les demandes d’admission au cheminement M.D.-M.Sc. peuvent être soumises à la fin de la première année du doctorat en médecine (étudiants issus du cégep) et au plus tard à l’automne de la deuxième année de médecine.

La demande devra alors être approuvée par le responsable du programme de maîtrise auquel l’étudiant souhaite s’inscrire et par le responsable des cheminements M.D.-M.Sc. et M.D.-Ph.D..

Il est de la responsabilité du candidat d’informer de ses intentions la direction du programme de formation MD du 1er cycle avant la période de planification des stages d’externat (hiver de la 2e année MD).

Déroulement des études

Les cours à la maîtrise sont suivis durant les trimestres d’automne et d’hiver de la première et de la deuxième année de médecine. Toutes les périodes de cours optionnels dans le programme M.D. sont mises à profit pour compléter la formation de M.Sc.

Une année de suspension des études de médecine est requise pour effectuer le projet de recherche. La suspension a lieu le plus souvent à la fin de la deuxième année du doctorat en médecine, avant l’externat[1].

À la fin de l’année de suspension des études médicales, l’étudiant est en mesure de soumettre son mémoire. Dans certains cas, il est possible d’obtenir l’autorisation de la faculté pour que la rédaction du mémoire s’effectue durant un stage à option de l’externat.

Financement

Les étudiants inscrits à la maîtrise peuvent bénéficier d’une bourse dans le cadre du programme PREMIER.

Le Fonds de recherche Québec – santé (FRQ-S) offre également des bourses à des étudiants du cheminement M.D.-M.Sc. Il est avantageux d’en faire la demande dès avant la mi-décembre.

 

M.D.-Ph. D.

La formation de doctorat exige deux ou trois années consécutives entièrement consacrées à la recherche, selon un agenda à déterminer sur une base individuelle pour tous les étudiants.

La suspension des études a généralement lieu entre les années précliniques et l’externat, mais, exceptionnellement, peut se situer après la première année préclinique.[2]

Financement

Durant les années entièrement consacrées à la recherche, les étudiants au doctorat du Cheminement médecine-recherche peuvent bénéficier d’un soutien financier. Celui-ci est du même ordre que les bourses des principaux organismes subventionnaires (IRSC, FRQ-S). Pour y être admissibles, les candidats doivent cependant faire la preuve qu’ils ont déposé des demandes auprès de ces organismes.

Une entente de financement peut être convenue entre l’étudiant et les diverses parties concernées (directeur de recherche, directeurs de programme, centre ou groupe de recherche, etc.). Les demandes peuvent être soumises en tout temps et sont évaluées individuellement.

Un soutien partiel peut être accordé après la période de temps plein en recherche, dans la mesure où l’essentiel de la recherche de doctorat est terminé et qu’une certaine activité de recherche est maintenue jusqu’à l’attribution du doctorat.

 

[1] De façon exceptionnelle et sous réserve d’approbation du vice-décanat aux études de premier cycle et de cycles supérieurs, le responsable des cheminements M.D.-M.Sc. et M.D.-Ph.D. peut dispenser un étudiant de cette année de suspension. L’étudiant qui désire se prévaloir d’une telle possibilité doit, au moment de son admission au cheminement, en informer la direction du programme et faire la preuve qu’il sera en mesure de compléter ses études de M.D. et de M.Sc. dans les délais requis.

[2] De façon exceptionnelle et sous réserve d’approbation du vice-décanat aux études de premier cycle et de cycles supérieurs, le responsable des cheminements M.D.-M.Sc. et M.D.-Ph.D. peut réduire la durée de la suspension. L’étudiant qui désire se prévaloir d’une telle possibilité doit, au moment de son admission au cheminement, en informer la direction du programme et faire la preuve qu’il sera en mesure de compléter ses études de M.D. et de Ph.D. dans les délais requis.