En route vers le CaRMS

Le processus de jumelage des futurs résidents de médecine, plus communément appelé le CaRMS pour Service canadien de jumelage des résidents, est une étape très importante dans la vie de l’étudiant en médecine.  À cette fin, de l’information très pertinente existe et il est important de la consulter.

La préparation pour le CaRMS débute bien avant l’ouverture du site pour l’inscription au jumelage lors de la dernière année de l’externat. Se préparer pour le CaRMS c’est apprendre à se connaître et découvrir ses domaines d’intérêts pour avoir le temps d’explorer, ce qui peut être plus complexe à réaliser si on attend à l’externat pour ce faire. Commencer tôt, c.-à-d., dès l’année préparatoire, s’avère une très bonne stratégie. Tout au long des études de médecine, il faut se montrer curieux et ouvert à découvrir des aspects et pratiques nouvelles.  À l’Université de Montréal seulement, les études médicales postdoctorales offrent plus de 60 programmes. La préparation du dossier pour le CaRMS demande un peu de temps mais surtout de l’organisation et de la planification.

Pour connaître les programmes offerts à la résidence selon la discipline et l’université, le nombre de places disponibles, la structure de la résidence ainsi que les attentes face aux candidats/futurs résidents, l’information la plus à jour se trouve sur le site du CaRMS.

Pour des renseignements concernant les postes disponibles à la fin de la résidence (PREM et PEM) nous vous invitons à consulter le site du ministère de la Santé et des Services sociaux, celui de la Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ) et celui de la Fédération des médecins étudiants du Québec

Vous avez besoin d’un coup de main pour vous guider pendant ces 5 ans ?

Voici le calendrier suggéré :

Année préparatoire

Réflexion Action
Adaptation aux études universitaires pour la grande majorité des étudiants la Prémed est une année de mise à niveau de vos connaissances scientifiques mais reflète peu ce que seront vos études médicales.

Déjà des décisions ont un impact sur votre avenir personnel et professionnel comme les décisions financières (marge de crédit).

Équilibre de vie : C’est le début d’un temps nouveau ! L’équilibre se vit entre l’étude, les examens, les amis, la famille, les loisirs,  etc.

Qui suis-je ? Qu’est-ce que je veux accomplir ?  Comment je désire me réaliser dans ma future profession médicale ?  Drôle de questions ?  Non. Il est normal de se les poser et d’y réfléchir.

Adaptation à un nouvel environnement d’étude.

Adaptation de vos stratégies d’études. Si vous avez besoin d’un coup de main, les Services aux étudiants (SAÉ) et le BAER.

Il est important d’instaurer un équilibre de vie pendant vos études respectant les sphères famille, loisirs, amis.  Il est certain que la sphère étude sera la plus importante mais elle ne doit pas devenir la seule.

BAER : Nous sommes-là pour vous écouter, vous conseiller et vous référer aux personnes ressources.

Le bénévolat en milieu hospitalier/secteur de la santé vous permet déjà de tester vos intérêts

Préclinique année 1 et 2

Réflexion Action
Apprenez à vous connaître – explorez les différentes options, devenez plus proactif dans votre démarche de choix de spécialité.

Premiers contacts avec le milieu hospitalier.

Gardez les yeux ouverts. Soyez curieux. Posez des questions et posez-vous des questions.  Vous êtes en contact avec divers spécialistes dans le cadre de vos APP et séances d’IMC-IDC, n’hésitez pas à vous informer auprès d’eux des réalités de leur pratique. S’il y a des domaines ou spécialités qui vous intéressent, n’hésitez pas à vous impliquer un peu plus.

 

IFMSA Qc et ses comités SCOPE/SCOI/SCORE

SARROS

Conférences, stages d’observation, groupes d’intérêts

Les occasions sont nombreuses pour découvrir les nombreuses facettes de la médecine. Profitez-en !

Les étés du préclinique peuvent devenir une occasion rêvée de faire un stage de recherche pour bonifier votre dossier CaRMS. Informez-vous des exigences des différentes résidences sur le plan de la recherche (voir sites cités plus haut).

 

Externat 1 (junior)

Réflexion Action
Cela fait plus de 2 ans que vous y pensez.  Vous avez utilisé les outils conçus pour vous guider dans votre réflexion suggérés par le Vice-décanat. Vous profitez de cette année d’externat pour tester vos choix de résidence. On entreprend l’externat en se donnant le choix d’avoir des coups de cœur.  On peut changer d’idée de résidence. On entreprend chaque stage en étant curieux, en démontrant un esprit ouvert.

N’oubliez pas les bienfaits de la méditation pleine conscience.

Il est possible de demander à vos patrons d’écrire une lettre de recommandation anticipée, et ce, dès votre premier stage d’externat.  Vous recevrez un courriel pour vous expliquer comment procéder.

Stages à l’étranger : personne –ressource, Vice-décanat aux études médicales de premier cycle : Pascal Barrette ressources financières et autres : Maison internationale (UdM)

Les Offices jeunesse internationaux du Québec

Externat 2 (senior)

Réflexion Action
À l’automne, c’est le choix de la résidence.  Le CaRMS propose un calendrier de tâches ainsi qu’un guide qui vous soutient à chaque étape de cette démarche administrative. Vous les consultez régulièrement et suivez les conseils judicieux.

Toujours se référer au calendrier des dates importantes accessible sur le site du CaRMS.

À la fin de la première année d’externat : mise à jour du CV.

Vous participez aux séances et ateliers de préparation au CaRMS organisés conjointement par le Vice-décanat MD, le BAER et le CÉSAR.

En août, s’il y a lieu.

Fin août-début septembre : demander les lettres de référence, si vous ne l’avez pas déjà fait par anticipation. Lorsque vous demandez à un patron une lettre de référence, faites-lui parvenir votre cv.  Cela lui sera utile pour la personnaliser.

Mi-septembre : vous commencez à colliger les documents importants et à prévoir leur traduction, s’il y  a lieu.

Début octobre : Vous faites votre liste de documents à fournir : lettre de motivation et documents afférents : relevé de notes, preuves de citoyenneté, cv, etc. La lettre de motivation prend du temps à écrire. Vous en écrirez plus d’une version et celle-ci sera différente selon les spécialités choisies. Le BAER peut vous aider. Il vous faut à la fois bien vous connaître et avoir une bonne idée du milieu et de la discipline qui vous intéressent. Faites des recherches à ces sujets.

Novembre et Décembre : Préparez-vous à l’aide des techniques d’entrevue proposées par le Vice-décanat MD et les conseillers en emploi du CÉSAR.

Janvier entrevues CaRMS

Dernier grand droit en mars-avril

Juin collation des grades

Bravo et bienvenu au sein de la profession médicale. Vous rejoignez un groupe de femmes et d’hommes passionnés et passionnants. C’est aussi le début de votre vie professionnelle.

Faire des recherches sur les intervieweurs et les milieux.

Réception des résultats du jumelage

Préparation aux examens du CMC

Bonne route !

Pendant toutes ces années d’études, il est pertinent de s’inspirer des conseils et renseignements contenus dans les 2 sites suivants. Ils sont pensés, construits, organisés pour répondre à vos besoins.

Dès l’année préparatoire : Mon choix de carrière, portail québécois

Dès la première année: Careers in Medecine portail américain

L’AEEMUM organise à chaque année une journée carrière en février où sont présents de nombreux directeurs de programmes. Nous vous recommandons d’y participer dès l’année préparatoire.

Le Vice-décanat aux études médicales de premier cycle organise des rencontres d’informations et de préparation au CaRMS. Vous y participez.

N’oubliez jamais que tout au long de ce processus, les équipes du Vice-décanat aux études médicales de premier cycle, du Vice-décanat associé à la vie étudiante et facultaire et du Bureau d’aide aux étudiants et aux résidents sont là.